Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Évaluation de la couverture vaccinale antipneumococcique à l’initiation de la dialyse chronique en 2015, en France, et son impact sur la mortalité dans la première année

Résumé : Introduction Les données sont limitées sur la couverture vaccinale antipneumococcique et l’impact de cette immunisation parmi les patients dialysés. Méthodes Cette étude observationnelle, rétrospective, nationale, avait pour objectifs d’estimer la couverture vaccinale selon les différents schémas vaccinaux chez les patients qui démarraient la dialyse chronique en France en 2015, et l’impact de cette vaccination sur la mortalité, selon les caractéristiques des patients et le schéma vaccinal. Les données ont été extraites de deux bases de données nationales, selon un rapprochement indirect par une méthode de regroupement déterministe : le Réseau Épidémiologique et Information en Néphrologie (REIN), et le Système National d’Information Inter-Régime de l’Assistance Maladie (SNIIRAM). Les caractéristiques à l’initiation de la dialyse et la vaccination antipneumococcique prescrite 2 ans avant et 1 an après l’initiation de la dialyse, ont été collectées. Des analyses de Cox univariées et multivariées ont permis d’évaluer la mortalité toute cause à 1 an. Résultats obtenus ou attendus Parmi les 8294 patients inclus, 1849 (22,3 %) patients ont reçu une vaccination antipneumococcique. Parmi ces patients, 35,1 % ont reçu le Vaccin Pneumococcique Polyosidique 23 valences (VPP23) seul, 50,7 % le Vaccin Pneumococcique Polyosidique Conjugué 13 valences (VPC13) suivi du VPP23, et 14,1 % seulement le VPC13. Les patients vaccinés étaient plus jeunes, ayant plus d’antécédents de glomérulonéphrite, et démarrant la dialyse en programmé. Après ajustement sur les données clinico-biologiques et le contexte de démarrage de la dialyse, les patients ayant reçu le VPC13 seul ou associé au VPP23, avaient moins de risque de décéder (respectivement, HR=0,35 ; IC95 % : 0,19–0,65, et HR=0,37 ; IC95 % : 0,28–0,51) (Fig. 1). Conclusion La vaccination antipneumococcique par le VPC13 associé ou non au VPP23, mais pas par le VPP23 seul, est associée à une diminution de la mortalité à 1 an chez les patients démarrant la dialyse. Les patients démarrant la dialyse devraient recevoir une vaccination contre le pneumocoque par le VPC13.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.ehesp.fr/hal-02921490
Contributor : Scd Ehesp <>
Submitted on : Tuesday, August 25, 2020 - 11:41:13 AM
Last modification on : Wednesday, August 26, 2020 - 3:23:15 AM

Identifiers

Citation

E. Pierre, Adélaide Pladys, S. Bayat-Makoei, P. Tattevin, C. Vigneau. Évaluation de la couverture vaccinale antipneumococcique à l’initiation de la dialyse chronique en 2015, en France, et son impact sur la mortalité dans la première année. Néphrologie & Thérapeutique, 2019, 15 (5), pp.270-271. ⟨10.1016/j.nephro.2019.07.024⟩. ⟨hal-02921490⟩

Share

Metrics

Record views

14