Skip to Main content Skip to Navigation
New interface
Journal articles

Suivi organisé des enfants grands prématurés en France : résultats de la cohorte EPIPAGE2

Résumé : Introduction La prévalence des naissances prématurées a augmenté ces dernières années, résultant en une augmentation du nombre d’enfants à risque de déficience chez les survivants. Les services de suivi facilitent la détection précoce des complications potentielles, et permettent une intervention précoce. Cependant, peu d’information existe sur les facteurs qui pourraient influencer l’utilisation de ces services en France. L’objectif était d’étudier les facteurs associés au suivi organisé entre la sortie de l’hôpital et l’âge de 1 an, chez les enfants issus de grossesse unique très (24 à 31 semaines d’aménorrhée) et modérément (32 à 34 semaines d’aménorrhée) prématurés. Méthode Un suivi organisé incluait le suivi dans les services néonataux, les consultations de grands prématurés, les réseaux postnataux, le Centre d’action médico-social précoce et la Protection maternelle et infantile (PMI). Les données sont issues de l’enquête de cohorte prospective en population EPIPAGE2 incluant 2524 singletons dans 25 régions françaises nés en 2011. Des modèles logistiques multiniveaux ont été utilisés. Résultats La proportion d’enfants issus de grossesse unique avec suivi organisé était plus importante chez les enfants grands prématurés (89,8 %) par rapport aux enfants modérément prématurés (59,3 %). Les facteurs associés avec le suivi organisé étaient l’âge gestationnel, l’intention d’inclure l’enfant dans un réseau de suivi à la sortie de l’hôpital, et les naissances dans une maternité de niveau 3. Un premier rendez-vous pris avant la sortie de l’hôpital, le retard de croissance intra-utérin et la naissance de la mère à l’étranger étaient aussi associés avec le suivi chez les enfants modérément prématurés. Conclusion Cette étude montre le niveau élevé de suivi organisé, surtout chez les enfants grands prématurés. Comme attendu, l’âge gestationnel était le déterminant le plus important de suivi. La PMI semble avoir un rôle important dans le suivi pour les familles plus défavorisées, en particulier chez les enfants prématurés modérés.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal.ehesp.fr/hal-03827248
Contributor : SCD EHESP Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, October 24, 2022 - 3:17:45 PM
Last modification on : Tuesday, October 25, 2022 - 3:44:30 AM

Identifiers

Collections

Citation

A. Seppanen, P.-Y. Ancel, Florence Bodeau-Livinec. Suivi organisé des enfants grands prématurés en France : résultats de la cohorte EPIPAGE2. Epidemiology and Public Health = Revue d'Epidémiologie et de Santé Publique, 2016, 64, pp.S178-S179. ⟨10.1016/j.respe.2016.06.019⟩. ⟨hal-03827248⟩

Share

Metrics

Record views

0