Skip to Main content Skip to Navigation
New interface
Journal articles

Acceptabilité de l’intégration de l’âge dans les recommandations vaccinales contre les infections à pneumocoque par des médecins généralistes et pharmaciens

Résumé : Introduction Le sujet âgé est à risque majeur d’infections à pneumocoque (IP). La majorité des pays de l’OCDE incluent l’âge comme facteur d’éligibilité à la vaccination pneumocoque. Toutefois, en France, depuis 2017, la vaccination n’est recommandée que chez les individus à risque (comorbidités) ou à haut risque (immunodéprimés). La couverture vaccinale (CV) est mal estimée et reste inférieure à 20 % depuis 2012. L’objectif de cette étude est d’évaluer auprès des professionnels de santé (PDS) l’acceptabilité d’une extension de cette vaccination à tout sujet âgé de plus de 65 ans en France. Matériels et méthodes Une étude d’acceptabilité transversale a été réalisée selon une approche complémentaire qualitative et quantitative. Des entretiens semi-structurés ont été menés auprès de 24 PDS de spécialités différentes, afin d’identifier les principaux thèmes et les critères d’évaluations pour la construction du questionnaire quantitatif. Ce questionnaire, auto-administré, a été proposé à un échantillon représentatif (sur la base des données de la DREES) de 501 PDS (301 médecins généralistes (MG) et 200 pharmaciens). Les participants ont été recrutés en ligne à partir d’un panel partenaire de IPSOS Healthcare, en février 2021. En fonction du type de questions posées (fermées à réponses uniques/multiples ou échelles), les résultats sont présentés selon un score moyen (/10) ou un pourcentage, pour les MG, les pharmaciens et l’ensemble des participants. Résultats Concernant la connaissance sur les IP en général, les participants s’estiment peu informés (5,8/10). Parmi les répondants, 91 % rapportent que la sévérité des IP varie selon l’âge. Le niveau de sévérité des IP est reconnu par les participants (7,9/10). Les recommandations en vigueur concernant la vaccination pneumococcique sont relativement peu connues (5,8/10). Actuellement, les PDS tiennent compte de l’âge des patients dans 70 % des cas pour préconiser la vaccination contre les IP, au même niveau que la présence de maladies chroniques (76 %) et l’immunodépression (68 %). En outre, 29 % des PDS considèrent, à tort, que la HAS recommande déjà de vacciner toutes les personnes âgées contre les IP. Les répondants sont plutôt favorables à l’intégration de l’âge dans les recommandations de la HAS (7,5/10), avec 58 % y étant très enclins. Pour 72 % des répondants, cette évolution contribuerait à une amélioration de la CV. Une telle stratégie pourrait être facilitée, selon eux, en associant la campagne de vaccination contre l’IP à celle de la grippe (avec envoi d’un bon de prise en charge) (8,3/10). Les pharmaciens indiquent être favorables à participer à la vaccination contre les IP (8,5/10), se voyant donc comme un nouvel acteur de cette vaccination. Conclusion L’intégration de l’âge (vaccination à partir de 65 ans) dans les recommandations est bien accueillie par les PDS, et permettrait, selon eux de simplifier l’identification des patients à vacciner et potentiellement d’améliorer la CV.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal.ehesp.fr/hal-03820923
Contributor : SCD EHESP Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, October 19, 2022 - 12:38:12 PM
Last modification on : Thursday, October 20, 2022 - 3:16:25 AM

Identifiers

Collections

Citation

G. Farge, B. de Wazières, Jocelyn Raude, C. Delavelle, F. Humbert, et al.. Acceptabilité de l’intégration de l’âge dans les recommandations vaccinales contre les infections à pneumocoque par des médecins généralistes et pharmaciens. Infectious Diseases Now, 2021, 51 (5), pp.S122-S123. ⟨10.1016/j.idnow.2021.06.274⟩. ⟨hal-03820923⟩

Share

Metrics

Record views

0