L’hyperphagie émotionnelle comme moteur potentiel d’une addiction alimentaire chez de jeunes femmes adultes françaises : une étude descriptive basée sur des questionnaires - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Poster Nutrition Clinique et Métabolisme Year : 2022

L’hyperphagie émotionnelle comme moteur potentiel d’une addiction alimentaire chez de jeunes femmes adultes françaises : une étude descriptive basée sur des questionnaires

(1) , , (2, 3, 1) , (1) , (4) , (1) , (1)
1
2
3
4

Abstract

Introduction et but de l’étude - Récemment, il a été mis en évidence que 50 % des femmes âgées de 18 à 24 ans pouvaient présenter au moins un événement d’hyperphagie émotionnelle (HE) au cours des 28 derniers jours. L’HE correspond à l’ingestion d’une grande quantité de nourriture en réponse à une émotion, le plus souvent négative, dans l’objectif de la réguler ou de l’atténuer. Bien que non considérée comme un trouble du comportement alimentaire (TCA), l’HE pourrait favoriser à terme leur établissement, notamment une hyperphagie boulimique. De plus, l’HE peut exercer un rôle prédictif concernant l’augmentation de l’indice de masse corporelle (IMC). Ainsi, détecter et prendre en charge précocement l’HE permettrait de mettre en place une stratégie de prévention contre l’établissement de TCA ou de l’obésité, des pathologies à forte prévalence en France (TCA, 8 % en 2013–2018, obésité, 17 % en 2015). À ce jour, l’HE est considérée comme une composante de l’alimentation émotionnelle et n’est pas encore associée à un profil comportemental singulier. Matériel et méthodes - Dans l’objectif de réaliser un profil psycho-comportemental en lien avec l’HE, une enquête en ligne a été diffusée entre février et avril 2021 (©Typeform) auprès de femmes issues du bassin rennais. L’Emotional Overeating Questionnaire a permis d’identifier les personnes présentant une HE. Afin d’étudier ses interactions avec d’autres traits comportementaux, la prédisposition à l’ennui, l’impulsivité, le bien-être et certaines sous-classes du comportement alimentaire et de TCA ont été évalués via des questionnaires validés. La consommation de certaines substances psychoactives (alcool, drogues, tabac) a été évaluée. Des données sociodémographiques ont également été recueillies. Un modèle de régression linéaire généralisé univarié a été réalisé pour estimer la force de l’association entre l’HE et chaque covariable, puis une analyse multivariée a été réalisée pour hiérarchiser les différentes variables indépendantes et identifier un potentiel effet médiateur de l’une d’entre elles. Résultats et analyse statistique - Au total, 259 femmes, âgées de 18 à 24 ans ont répondu à l’enquête. Parmi les femmes, 51,4 % d’entre elles ont reporté au moins 6 événements d’HE au cours des 28 derniers jours. Nos résultats montrent que l’HE est négativement associée au bien-être (OD=0,98 ; IC[0,96 ; 0,99] ; p<0,001), positivement associée à la prédisposition à l’ennui (OD=1,19 ; IC[1,11 ; 1,27] ; p<0,001), à l’impulsivité motrice (OD=1,05 ; IC[1,00 ; 1,09] ; p<0,031) et cognitive (OD=1,05 ; IC[1,00 ; 1,11] ; p<0,035), aux scores de l’alimentation émotionnelle (OD=1,04 ; IC[1,03 ; 1,05] ; p<0,001) et incontrôlée (OD=1,04 ; IC[1,03 ; 1,05] ; p<0,001), à une addiction alimentaire faible (OD=9,27 ; IC[3,08 ; 27,88] ; p<0,001) et modérée-forte (OD=5,79 ; IC[2,51 ; 13,38] ; p<0,001). L’analyse multivariée a montré que la présence d’une addiction alimentaire est significativement corrélée à l’HE (OD=8,78 ; IC[2,62 ; 29,47] ; p<0,001). Conclusion - En conclusion, la présence d’une addiction alimentaire exercerait un effet médiateur sur ces différentes variables et pourrait être un facteur prédictif d’une HE.
Not file

Dates and versions

hal-03616467 , version 1 (22-03-2022)

Identifiers

Cite

Ambre Godet, A. Fortier, Aymery Constant, Y. Serrand, E. Bannier, et al.. L’hyperphagie émotionnelle comme moteur potentiel d’une addiction alimentaire chez de jeunes femmes adultes françaises : une étude descriptive basée sur des questionnaires. Journées francophones de nutrition, Nov 2021, En ligne, France. Nutrition clinique et métabolisme, 36 (1 - supplement), pp.S26, 2022, Congrès JFN et Aféro. ⟨10.1016/j.nupar.2021.12.047⟩. ⟨hal-03616467⟩
28 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More