HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Quelles différences de parcours de soins pré-dialyse entre les hommes et les femmes atteints de maladie rénale chronique et quels facteurs de démarrage en urgence ?

Résumé : Introduction - Si l'on observe dans le monde une plus grande proportion de femmes atteintes de maladie rénale chronique (MRC) pré-suppléance, on retrouve une plus grande prévalence des hommes en dialyse. Les parcours pré-dialyse n'ont pas encore été étudiés selon le sexe. Les objectifs étaient de comparer la consommation de soins pré-dialyse des hommes et des femmes et d'identifier les facteurs liés au démarrage en urgence de la dialyse chez les deux sexes. Méthodes - L’étude a été menée à partir des données du registre du Réseau épidémiologique et information en néphrologie (REIN) appariées à celles du Système national des données de santé (SNDS). Les patients adultes ayant démarré la dialyse en 2015 en France ont été inclus. Les caractéristiques au démarrage de la dialyse et le parcours des deux ans pré-dialyse défini par les consultations avec généralistes et néphrologues et les séjours hospitaliers (ambulatoires, relatifs à un problème rénal ou non, de préparation à la dialyse) ont été décrits selon le sexe. Une régression logistique en sous-groupe intégrant les caractéristiques des patients et de consommation de soins a identifié les facteurs associés au démarrage en urgence. Résultats - Parmi les 8856 patients inclus (taux d'appariement SNDS de 90,2 %), 3161 (35,7 %) étaient des femmes. Le nombre médian de consultations avec les généralistes dans l'année pré-dialyse était plus élevé chez les femmes (8 versus 7) mais on ne retrouvait pas de différence entre le nombre de consultations avec les néphrologues ou le parcours hospitalier. On identifiait des facteurs associés au démarrage de la dialyse en urgence propres aux hommes: âge <45 ans, présence de diabète, moindre autonomie physique et aux femmes: néphropathie à progression rapide. Discussion/Conclusion - Notre étude montre que malgré un parcours de soins pré-dialyse semblable entre les deux sexes, les caractéristiques des malades au démarrage et les facteurs de démarrage en urgence différaient. Des études portant sur la population MRC en stade 5 qui ne s'oriente pas vers la dialyse mais vers des soins dits conservateurs sont à mener.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal.ehesp.fr/hal-03610617
Contributor : Scd Ehesp Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, March 16, 2022 - 3:00:09 PM
Last modification on : Wednesday, March 30, 2022 - 2:43:09 PM

Identifiers

Citation

Maxime Raffray, Louise Bourasseau, C. Couchoud, C. Vigneau, Sahar Bayat. Quelles différences de parcours de soins pré-dialyse entre les hommes et les femmes atteints de maladie rénale chronique et quels facteurs de démarrage en urgence ?. Epidemiology and Public Health / Revue d'Epidémiologie et de Santé Publique, Elsevier Masson, 2022, 70, pp.S49. ⟨10.1016/j.respe.2022.01.041⟩. ⟨hal-03610617⟩

Share

Metrics

Record views

14