Heterogeneity in Drug Recommendation Compliance: The case for Alzheimer’s disease in France - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Journal de gestion et d'économie de la santé Year : 2020

Heterogeneity in Drug Recommendation Compliance: The case for Alzheimer’s disease in France

, (1, 2, 3) , (4) , (1, 2, 5)
1
2
3
4
5

Abstract

Objectives: This study examines prescribers’ compliance with the 2011 clinical recommendation of the French National Authority for Health (HAS) aiming to limit the use of drugs specific to Alzheimer’s Disease (AD), and whether prescribers’ compliance differs as a function of patient gender. Study design: The sample consisted of quarterly data from the National Health Insurance claims database from 2010 to 2013 (16 quarters) for individuals living in the community, aged 65 or over at baseline. Methods: The probability of consuming AD drugs was estimated using a fixed effects model to account for individual and unobserved heterogeneity. Time-varying covariates were included to control for changes in health status and insurance effects. Estimations were carried out for men and women separately. Results: Discrepancies in trend of the probability of consuming AD drugs between women and men after the HAS’ 2011 recommendation were observed: the probability decreased for women while it remained constant for men. Conclusions: Our case study complements the literature on the influence of clinical recommendations by HTA body on clinical practices. Public health policies should take into account sex and gender differences in the management of AD patients. Further research should investigate how to implement gender targeted therapies and prevention, and their effects.
Objectif : Cette étude examine si les prescripteurs ont respecté la recommandation de la Haute Autorité de Santé de 2011 concernant la limitation des prescriptions de médicaments spécifiques à la maladie d’Alzheimer (MA) et si le respect de cette recommandation dépend du genre du patient. Design de l’étude : L’échantillon est composé de données trimestrielles de l’EGB de 2010 à 2013 (16 trimestres) pour des individus vivant à domicile et âgés de 65 ans et plus en 2010. Méthodes : La probabilité de consommer des médicaments spécifiques à la MA est estimée à partir d’un modèle de panel à effets fixes permettant de capturer l’hétérogénéité individuelle invariante dans le temps. Les variables explicatives variant dans le temps ont été incluses dans le modèle pour contrôler des variations d’état de santé et de remboursement. Les estimations ont été réalisées séparément pour les hommes et les femmes. Résultats : Une différence de tendance dans la probabilité de consommer des médicaments spécifiques à la MA entre les patients hommes et femmes est observée après la diffusion de la recommandation de la HAS en 2011 : cette probabilité décroit chez les femmes alors qu’elle reste stable chez les hommes. Conclusions : Notre cas d’étude complète la littérature sur l’influence des agences d’évaluation des technologies de santé sur les pratiques médicales. Les politiques de santé publique pour la prise en charge des patients atteints de la MA devraient prendre en compte les différences de genre des patients. De futures recherches devrait étudier comment mettre en place des thérapies et des politiques de prévention prenant en compte les différences de genre entre patients et leurs effets.
Not file

Dates and versions

hal-03047217 , version 1 (08-12-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03047217 , version 1

Cite

Pauline Chauvin, Nicolas Sirven, Thomas Rapp, Martine Bellanger. Heterogeneity in Drug Recommendation Compliance: The case for Alzheimer’s disease in France. Journal de gestion et d'économie de la santé, 2020, 38 (2), pp.93-109. ⟨hal-03047217⟩
142 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More