Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Variations géographiques du démarrage en urgence de la dialyse chronique en Bretagne

Résumé : Introduction Le recours au démarrage en urgence de la dialyse chez les insuffisants rénaux chroniques terminaux augmente considérablement le risque de morbidité et de mortalité et diminue la qualité de vie des patients. L’objectif de cette étude est d’analyser les disparités géographiques de démarrage en urgence de la dialyse en Bretagne et de déterminer les facteurs qui pourraient expliquer ces différences. Patients/Matériels et méthodes Tous les insuffisants rénaux chroniques terminaux, âgés de 18 ans et plus, résidant en Bretagne et ayant démarré la dialyse entre 2009 et 2015 ont été inclus (données extraites du Registre REIN). La distribution spatiale du démarrage en urgence de la dialyse a été évaluée par la méthode statistique de balayage à l’aide du logiciel SaTScan en comparant l’incidence de cas ayant démarré la dialyse en urgence à l’intérieur et à l’extérieur du cercle. Dans un premier temps, une analyse spatiale brute a permis d’identifier des communes ayant un risque significativement plus ou moins élevé de démarrage de la dialyse en urgence (en comparaison avec les autres communes de la région). Dans un deuxième temps, les caractéristiques des patients (données sociodémographiques, biologiques, cliniques et accès aux soins) ainsi que les caractéristiques des communes (données sociodémographiques, degré d’urbanisation) des zones ayant un sur- et sous-risque de démarrage en urgence de la dialyse ont été comparées afin d’identifier les facteurs qui pourraient influencer les disparités géographiques de recours à la dialyse en urgence. Observation/Résultats Cette étude a identifié deux zones ayant respectivement un sur-risque et un sous-risque significatif de démarrage en urgence de la dialyse autour des communes de Quimper et de Rennes. Aucune différence significative entre les caractéristiques biologiques et cliniques des patients de ces 2 zones n’a été observée. Cependant, le pourcentage de chômeurs et la proportion de communes rurales étaient significativement plus élevée dans la zone ayant un sur-risque de démarrage en urgence de la dialyse (respectivement 10,8 % vs 7,8 % p<0,001 et 75 % vs 66 % p<0,001). Discussion/Conclusion L’analyse spatiale nous a permis d’identifier les zones ayant un sur- ou sous-risque de démarrage en urgence de la dialyse. Ces résultats sont importants car le démarrage en urgence de la dialyse est en partie évitable. Les résultats permettront aussi de cibler les futures recherches et interventions afin de diminuer le recours au démarrage de la dialyse dans un contexte d’urgence.
Mots-clés : Dialyse Bretagne
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.ehesp.fr/hal-02921540
Contributor : Scd Ehesp <>
Submitted on : Tuesday, August 25, 2020 - 12:08:31 PM
Last modification on : Wednesday, August 26, 2020 - 3:26:04 AM

Identifiers

Citation

C. Padilla, Maxime Raffray, Adélaide Pladys, C. Vigneau, S. Bayat. Variations géographiques du démarrage en urgence de la dialyse chronique en Bretagne. Néphrologie & Thérapeutique, 2018, 14 (5), pp.259. ⟨10.1016/j.nephro.2018.07.027⟩. ⟨hal-02921540⟩

Share

Metrics

Record views

17