The heterogeneity of patterns of cohabitation of those aged between 20 and 29 and over 65 in French and Spanish regions, based on census data - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Cahiers québécois de démographie Year : 2012

The heterogeneity of patterns of cohabitation of those aged between 20 and 29 and over 65 in French and Spanish regions, based on census data

L’hétérogénéité des modes de cohabitation des 20-29 ans et des plus de 65 ans dans les régions françaises et espagnoles, à partir des données de recensement

(1)
1
Béatrice Valdes

Abstract

This study of the patterns of cohabitation of young adults aged between 20 and 29 and of people aged over 65, from census samples of the IECM database, highlights the spatial heterogeneity of patterns of cohabitation, showing not only an opposition between France and Spain, but also subnational disparities between French and Spanish regions. In terms of family co-residence of older people, we discover a continuity across the national boundary, resulting from the persistence of traditional family models in the regions of northern Spain and of southern France. Disparities in the prevalence of cohabitation among young adults are less strong, and correspond to a new phenomenon which is relatively homogeneous and detached from “traditional family models.” At the cantonal level, data obtained from the cantonal French census data of 2006 highlight important sub-regional differences in terms of family co-residence. Here we can clearly identify a particular concentration of the traditional model of “root family” in the extreme southwest of Aquitaine.
Cette étude des modes de cohabitation des jeunes adultes âgés de 20 à 29 ans et des personnes âgées de plus de 65 ans, à partir des échantillons de recensement de la base IECM, permet de mettre en évidence une hétérogénéité spatiale des modes de cohabitation, avec non seulement une opposition entre la France et l’Espagne, mais aussi des disparités infranationales entre les régions françaises et espagnoles. On découvre une continuité au-delà de la frontière en matière de corésidence familiale des personnes âgées, résultant d’une permanence des modèles familiaux traditionnels dans le nord de l’Espagne et dans les régions du sud de la France. Les disparités concernant la fréquence de la cohabitation des jeunes adultes sont moins fortes, et correspondent à un phénomène nouveau, plutôt homogène et détaché des «modèles familiaux traditionnels ». La vision cantonale, obtenue à partir des données cantonales du recensement français de 2006, permet de mettre en lumière des différences infrarégionales importantes en matière de corésidence familiale. On discerne clairement une concentration particulière du modèle traditionnel de la «famille souche » dans l’extrême sudouest de l’Aquitaine.

Dates and versions

hal-02917128 , version 1 (18-08-2020)

Identifiers

Cite

Béatrice Valdes. L’hétérogénéité des modes de cohabitation des 20-29 ans et des plus de 65 ans dans les régions françaises et espagnoles, à partir des données de recensement. Cahiers québécois de démographie, 2012, 41 (2), pp.227-256. ⟨10.7202/1013492ar⟩. ⟨hal-02917128⟩

Collections

EHESP
19 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More