Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Choisir la césarienne : une pratique où convergent habitus de classe et intérêts médicaux

Maud Gelly 1 Paula Cristofalo 2, 3 Clélia Gasquet-Blanchard 3
1 CSU - Cultures et sociétés urbaines
CRESPPA - Centre de recherches sociologiques et politiques de Paris
2 EA MOS - EA Management des Organisations de Santé
EHESP - École des Hautes Études en Santé Publique [EHESP] : EA 7348 MOS , PRES Sorbonne Paris Cité
Résumé : Dans un contexte d’interrogation de la pertinence des pratiques autour de l’accouchement, nous analysons le choix de la césarienne comme produit des rapports de classe et de l’offre médicale. Par une enquête qualitative dans une maternité privée de type 1 accueillant une clientèle très aisée, et pratiquant la césarienne à des taux élevés, nous explorerons les logiques professionnelles et les logiques de classe qui contribuent à rendre compte de l’offre et de la demande de césarienne. L’article analyse les conditions sociales de possibilité d’une préférence pour la césarienne, du côté des femmes comme du côté des obstétricien·ne·s, et rend compte des modalités du choix de la césarienne par les femmes et de ses modalités de légitimation, par les obstétricien.ne.s, lorsqu’elle est pratiquée en dehors des critères définis par les recommandations médicales nationales.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.ehesp.fr/hal-02456771
Contributor : Scd Ehesp <>
Submitted on : Monday, January 27, 2020 - 3:37:31 PM
Last modification on : Tuesday, May 5, 2020 - 11:50:24 AM

Identifiers

Citation

Maud Gelly, Paula Cristofalo, Clélia Gasquet-Blanchard. Choisir la césarienne : une pratique où convergent habitus de classe et intérêts médicaux. Revue française des affaires sociales, La documentation française, 2019, 1 (3), pp.71. ⟨10.3917/rfas.193.0071⟩. ⟨hal-02456771⟩

Share

Metrics

Record views

76