Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

19. La réduction des inégalités sociales de santé passe par des actions en faveur des plus vulnérables

Résumé : Les inégalités sociales de santé sont celles qu’on ne peut attribuer aux caractéristiques biologiques, physiologiques et génétiques des différents groupes qui composent une population. L’idée que leur réduction passe nécessairement par des interventions en faveur des plus vulnérables est fortement enracinée dans le discours et l’action publique et guide l’essentiel des programmes déployés par les organisations caritatives, et aussi l’approche privilégiée par les gouvernements de tradition démocratique libérale (Australie, Canada, États-Unis, Royaume-Uni) dont les programmes sociaux visent à offrir un filet de sécurité aux individus qui se retrouvent dans des circonstances matérielles et de ressources en deçà de ce qui est jugé acceptable par la société. Je défends pour ma part l’idée que la réduction des inégalités sociales de santé relève davantage d’une approche qui doit concerner toute la population que d’une stratégie ciblant les groupes dits à risque ou vulnérables. (Intro.)
Complete list of metadatas

https://hal.ehesp.fr/hal-02441881
Contributor : Scd Ehesp <>
Submitted on : Thursday, January 16, 2020 - 11:18:03 AM
Last modification on : Tuesday, July 7, 2020 - 3:40:39 AM

Identifiers

Citation

Eric Breton. 19. La réduction des inégalités sociales de santé passe par des actions en faveur des plus vulnérables. 30 idées reçues en santé mondiale, Presses de l’EHESP, pp. 97-102, 2015, 978-2-8109-0425-9. ⟨10.3917/ehesp.ridde.2015.01.0097⟩. ⟨hal-02441881⟩

Share

Metrics

Record views

72