Réseaux de santé : vers une évolution de l'organisation des soins de proximité.

Résumé : Les réseaux sont des outils d'apprentissage et d'expérimentation, ils doivent s'adapter à des configurations locales. Par ailleurs, un réseau ne fonctionne que quand se sont ses acteurs qui en ont l'initiative et en créent les configurations locales ou régionales. Pour les médecins, la valeur ajoutée des réseaux est très peu visible tant qu'ils n'y sont pas engagés. Ils font perdre du temps et imposent une interdépendance qui peut aller à l'encontre de l'autonomie professionnelle. Comme les maisons de santé, les réseaux sont d'abord des communautés de professionnels, cela veut dire qu'ils fonctionnent sur l'affinité et la confiance entre personnes, qu'il faut construire, cela prend du temps. Par ailleurs, les réseaux supposent d'avoir des compétences organisationnelles et le travail organisé oblige à accepter un certain niveau de confrontation. L'enjeu fondamental, aussi bien pour la démographie médicale que pour la qualité des soins, c'est la conversion progressive des professionnels à une nouvelle organisation des soins, où les compétences de chacun sont respectées. Les réseaux en sont un moyen.
Complete list of metadatas

https://hal.ehesp.fr/hal-02170422
Contributor : Scd Ehesp <>
Submitted on : Monday, July 1, 2019 - 7:33:43 PM
Last modification on : Thursday, July 4, 2019 - 5:52:03 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02170422, version 1

Collections

Citation

François-Xavier Schweyer. Réseaux de santé : vers une évolution de l'organisation des soins de proximité.. REVUE DU PRATICIEN MEDECINE GENERALE, 2010, pp.314-315. ⟨hal-02170422⟩

Share

Metrics

Record views

38