Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Étude des parcours de soins des patients ayant une sclérose en plaques en France sur la période 2007–2013 : une analyse des bases médico-administratives utilisant la méthode « Multichannel Sequence Analysis »

Abstract : Introduction La sclérose en plaques (SEP) est une maladie chronique nécessitant une prise en charge pluridisciplinaire complexe. Cette étude vise à identifier et caractériser une typologie de parcours de soins des patients ayant une SEP en France. Méthodes Les patients SEP ont été identifiés en janvier 2007 dans l’échantillon généraliste des bénéficiaires (EGB) et le PMSI grâce au statut d’affection longue durée, aux prescriptions médicamenteuses spécifiques et aux diagnostics des séjours hospitaliers. L’ensemble de leurs prestations et séjours a été extrait sur la période 2007–2013. Les consommations d’intérêt étaient : les hospitalisations liées à la SEP et les recours à un généraliste, un neurologue libéral, un spécialiste libéral de médecine physique et de réadaptation et les soins infirmiers et de kinésithérapie. Ces six dimensions ont été analysées simultanément grâce à la méthode « Multichannel Sequence Analysis » et une classification ascendante hiérarchique. Résultats Au total, 543 patients (sex-ratio 2,8, âge médian en 2007 48 ans) ont été répartis dans une typologie à cinq clusters. Le cluster principal (n = 271) correspondait à des patients jeunes, peu consommateurs donc probablement avec une maladie récente et peu active. Les 124 patients du second cluster étaient plus souvent traités à l’hôpital pour leur SEP et recouraient fréquemment à des kinésithérapeutes, reflétant probablement une maladie active et la présence de symptômes. Les patients du troisième cluster (n = 61) étaient suivis régulièrement par des neurologues libéraux et étaient beaucoup sous traitement (85,2 %), témoignant sans doute d’une maladie contrôlée. Le quatrième groupe incluait 47 patients ayant un contact important avec des kinésithérapeutes, des infirmiers et des généralistes, probablement lié à une SEP progressive ou avancée. Les patients du dernier groupe (n = 40), plus âgés avec plusieurs comorbidités, étaient tous décédés durant le suivi et recouraient fortement aux infirmiers. Discussion/Conclusion Ces résultats suggèrent qu’il est possible grâce à cette méthode appliquée sur des données médico-administratives de différencier plusieurs types de prise en charge (médicale, paramédicale et médicamenteuse) et de déterminer des profils cliniques de patients.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal.ehesp.fr/hal-01740314
Contributor : Jonathan Roux <>
Submitted on : Wednesday, March 21, 2018 - 6:33:18 PM
Last modification on : Thursday, June 10, 2021 - 10:36:28 AM

Identifiers

Citation

Jonathan Roux, Olivier Grimaud, Emmanuelle Leray. Étude des parcours de soins des patients ayant une sclérose en plaques en France sur la période 2007–2013 : une analyse des bases médico-administratives utilisant la méthode « Multichannel Sequence Analysis ». Epidemiology and Public Health / Revue d'Epidémiologie et de Santé Publique, Elsevier Masson, 2018, 66 (suppl 1), pp.S25. ⟨10.1016/j.respe.2018.01.053⟩. ⟨hal-01740314⟩

Share

Metrics

Record views

270