Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Comorbidités mentales et sclérose en plaques : étude française à partir des données de l’Assurance maladie

Abstract : Introduction Les comorbidités mentales sont davantage fréquentes chez les patients atteints de la sclérose en plaques (SEP) qu’en population générale. En France, aucune donnée n’est disponible pour appuyer ce constat. Notre étude vise à estimer leur fréquence chez les patients atteints de SEP comparée à celles de groupes témoins (« sain » ou avec une affection longue durée [ALD] pour polyarthrite rhumatoïde [PR]), en France, à partir des données de l’Assurance maladie. Méthodes Une étude cas–contrôle a été réalisée sur la période 2011–2015 à partir de l’échantillon généraliste des bénéficiaires (EGB). Les individus étaient considérés atteints d’une SEP si l’un des critères suivants était identifié : présence d’une ALD pour SEP, au moins une prescription d’un traitement spécifique de la SEP, au moins une hospitalisation avec un diagnostic SEP. Les contrôles (cinq en population générale et 1 PR par cas de SEP) étaient appariés sur l’âge, le sexe, le régime de rattachement et le département de résidence. La présence de comorbidité mentale était identifiée si au moins un des critères suivants était rempli en 2015 : présence d’une ALD pour affection psychiatrique, au moins deux remboursements d’un traitement associé à un trouble mental, au moins une hospitalisation avec un diagnostic en lien avec un trouble mental. Résultats Au total, 1145 cas de SEP ont été identifiés avec un âge médian de 50 ans et 72 % de femmes. Les comorbidités mentales étaient plus fréquentes dans la SEP que chez les contrôles de la population générale (rapport de prévalence : 3,5, IC 95 % : 3,0–4,1) et les contrôles PR (rapport de prévalence : 1,9, IC 95 % : 1,5–2,3). Les cas SEP avaient plus de prescriptions de traitements en lien avec un trouble mental (27,8 %) que les contrôles « sains » (10,2 %) et les contrôles PR (16,5 %). Discussion/Conclusion Cette étude conforte l’hypothèse que les comorbidités mentales sont plus fréquentes dans la SEP qu’en population générale, à âge et sexe égal, et également plus que dans d’autres maladies chroniques.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal.ehesp.fr/hal-01740308
Contributor : Jonathan Roux <>
Submitted on : Wednesday, March 21, 2018 - 6:24:10 PM
Last modification on : Wednesday, June 9, 2021 - 11:27:38 PM

Identifiers

Citation

A. Guilleux, Jonathan Roux, Emmanuelle Leray. Comorbidités mentales et sclérose en plaques : étude française à partir des données de l’Assurance maladie. Epidemiology and Public Health / Revue d'Epidémiologie et de Santé Publique, Elsevier Masson, 2018, 66 (suppl 1), pp.S44. ⟨10.1016/j.respe.2018.01.098⟩. ⟨hal-01740308⟩

Share

Metrics

Record views

232